Interview: Guillaume Lemaire Van Kann des Anges 3


Pour cette 3ème édition des « Anges de la Télé-Réalité »  la société de production de l’émission, La Grosse Equipe, a décidé d’innover. Un plus grand nombre de candidats, varier la provenance des émissions dont ils sortaient, des objectifs hétéroclites et surtout… Un personnage anonyme ajouté au casting ! Guillaume Lemaire Van Kann, organisateur de soirées et désormais Ange de NRJ12 a gentillement accepté de répondre à mes questions et à celles que vous m’avez soufflées sur Twitter.

DoublesStandards: Tout d’abord parle nous de toi, tu as fait des études de droit et a pratiqué pendant quelques temps le métier d’avocat, peux-tu nous en dire plus sur cette période? Pourquoi as-tu choisi de tout arrêter?
Guillaume Lemaire Van Kann: J’ai eu la chance de faire un Master 2 de droit dans une grande fac parisienne et je n’ai pas pu refuser cette opportunité même si depuis longtemps je rêvais d’art… C’est pourquoi ma spécialisation juridique s’est faite dans la propriété intellectuelle !
Après avoir eu mon diplôme d’avocat à 24 ans, j’ai mis 3 mois à trouver du travail et pour combler ce temps, j’ai créé ma soirée !
Celle-ci a bien marché et à la fin de mon premier emploi j’ai décidé de ne me consacrer qu’à ça car je trouvais que le milieu des avocats ne laissait pas sa chance aux jeunes talents. Déçu par l’accueil des seniors, j’ai décidé de tout plaquer et de me consacrer à mes soirées et à la mode.

DS: Etais-tu tenté par d’autres programmes de télé-réalité? As-tu passé d’autres castings que celui des Anges?
GLVK: J’ai été approché pour faire Secret Story mais je ne trouvais pas ce format suffisamment intéressant, ce qui me plaisait dans les Anges c’était l’enjeu professionnel, pouvoir montrer ce dont j’étais capable et puis NY aussi ! J’ai passé plusieurs castings en tant que chroniqueur ou même animateur mais à chaque fois mon jeune âge posait problème, j’ai donc saisi l’opportunité de faire les anges.

La fameuse soirée de l'Ange Anonyme, organisée à Paris, Tel Aviv et désormais New-York.

DS: Pourquoi penses-tu avoir été choisi?
GLVK: Je ne sais pas vraiment… C’est toujours difficile de répondre à ce genre de question mais je pense que mon enjeu professionnel les a séduit, j’avais déjà organisé ma soirée à Tel Aviv, mon concept était donc viable à New York !
J’ai aussi cru comprendre que je serai l’anti-Vendetta de la saison, que mon calme et mon intelligence seraient capables de le faire taire… Et je l’ai fait taire à de nombreuses reprises !

DS: Comment c’est passé cette expérience en règle générale? Les candidats ont-ils été agréables avec toi bien que tu sois inconnu? On a vu comment certains traitaient les Wanna Viiip dans l’émission de TF1…
GLVK: Dés le début, les autres candidats ont été très sympathiques avec moi, même si c’est vrai que ce n’était pas facile de s’imposer dans cet environnement de gens connus pour la plupart… Mais j’ai montré que dans mon métier à Paris j’étais connu et j’ai dès lors été respecté par les autres.

DS: Es-tu encore en contact avec des habitants de la villa?
GLVK: Evidemment ! J’ai rencontré une personne incroyable à NY, elle s’appelle Myriam Abel et en 6 semaines elle a marqué ma vie à jamais ! Beaucoup dirons que c’est too much comme genre de phrase mais avec Myriam on s’est très bien entendus car nous étions très naturels, heureux, tristes, tendres et parfois durs, c’est ce qui nous a rapprochés ! Je peux dire qu’après suivent Benjamin et Kevin avec qui j’ai eu de très bons moments et que je revois toujours ! J’ai eu aussi beaucoup de plaisir à découvrir Emilie, Mathieu et Kamel dont je suis encore proche et qui ont été de véritables bonnes surprises pour moi dans l’aventure !

DS: Selon toi, qui était là pour faire du buzz et qui était là pour vraiment travailler?
GLVK: Je pense que seul Michael était là pour faire du « buzz », tous les autres ont été très sérieux dans leur rendez-vous après les premières mises au point de Fabrice ! La majorité des candidats ont réalisé des choses incroyables à NY !!

DS: Ton pire moment/meilleur moment dans l’aventure?
GLVK: Je ne peux pas vraiment en parler pour le moment car ceux ci n’ont pas été diffusés… Mon pire moment a été un réel manque de respect envers Benjamin et mon meilleur, beaucoup de reconnaissance de la part de tous les autres anges !!

DS: J’imagine que tu ne peux pas trop en parler, mais quelles opportunités apportées par le programme ont réellement fonctionné pour toi aujourd’hui?
GLVK: Seulement 15 jours de programme pour le moment donc rien de vraiment incroyable à Paris mais je peux dire sans problème que je retourne à NY au mois de juin organiser une nouvelle soirée !

DS: Quels sont tes projets? Single, ligne de vêtements, livre, est ce que ce genre de chose t’intéresse?
GLVK: Oh je n’attends que des bonnes surprises des Anges, je n’ai pas fait l’émission pour quelque chose en particulier ! Je pense que la vie est faite de plein de surprises et surtout la mienne en tant qu’ex avocat reconverti dans l organisation de soirées (rire) Mais je peux avouer que j’ai toujours aimé la télé donc la présentation d’une émission ne me déplairait pas. Pour le single, c’est niet tout de suite car je n’ai pas la voix pour, quant à la ligne de vêtements, je travaille dans la mode depuis quelques années et c’est quelque chose qui pourrait me plaire… Une fois de plus, on verra ce qui se présente, je suis déjà heureux d’avoir pu organiser ma soirée à NY.

Tournage des Anges à New York - Septembre 2011

DS: Peux-tu nous expliquer comment se déroule le tournage? On sait que vous ne filmez pas 24h/24 mais combien d’heures par jour, de jours par semaine…
GLVK: Beaucoup beaucoup beaucoup d’heures de tournage !!! Je ne sais pas combien exactement mais ce que je peux te dire c’est que ma première semaine à Paris je l’ai plus passée dans mon lit qu’avec mes amis…

DS: La question que tout le monde te pose (et pour des raisons légales tu ne peux probablement rien dire) mais qu’elle est le pourcentage de mise en scène dans Les Anges 3? Les clashs sont-ils encouragés? Au début d’une journée est ce qu’on vous dirige « Tu vas aller au resto avec X et Y » ?
GLVK: Il n’y a aucune direction, disons quelques encouragement dans Les Anges, mais c’est vraiment notre vie de tous les jours, sauf que l’on ne sait pas exactement ce qu’il va nous arriver au quotidien ! En même temps qui n’a jamais rêvé d’entendre tous les jours, vous sortez et ça va être génial, car 90% du temps ce qu’on faisait était vraiment génial ! La plupart du temps on choisit avec qui partir en rendez-vous, mais rien ne nous est jamais imposer. De temps en temps, c’est juste que la personne avec qui tu voulais partir n’était pas dispo donc on te propose quelqu’un d’autre. Vivre de surprises en surprises, c’est juste génial même si un peu épuisant au bout de 6 semaines je dois avouer !!

DS: Lorsque vous allez au resto/faire du shopping, est ce la production qui paye ou est ce votre propre argent?
GLVK: Tous les restos sont pris en charge par la prod, nous étions plutôt bien entretenus, à part certains qui se prennent pour des stars et qui se sont plains. La majorité était plutôt content du sort que l’on nous réservait !!!

DS: Aussi, dans les deux premières saisons des Anges, on les voyait rarement faire la fête et sortir, est ce que c’est parce que vous n’avez pas le droit ou alors que ces moments là ne sont pas filmés (j’imagine que pour gérer un tournage en boite ça doit être galère entre les gens et le manque de lumière…). Est ce que l’alcool était interdit pendant les tournages?
GLVK: Ohhh on est sortis plusieurs fois et il y a eu des moments très hots en boîte avec certains candidats, le problème ce sont les autorisations de tournage mais tu verras que de temps en temps, un iPhone peut suffire pour vous faire partager nos incroyables soirées. Mais chut…  Quant à l’alcool, nous pouvions en consommer mais avec modération évidemment !

DS: Te reconnait-on dans la rue? Le feed-back est assez positif d’après ce que je peux lire sur ton facebook et ton twitter!
GLVK: Oui on me reconnait, on m’appelle « l’ange anonyme » ou encore « celui qui a le bac » !!
Le feed-back est positif car je pense que mon naturel a payé, maintenant ce n’est encore que le début de l’émission. Les gens commencent à me découvrir, j’espère qu’ils m’apprécieront toujours autant après mes quelques pétages de watt…

DS: Pour terminer, que penses-tu des critiques envers la téléréalité qui se sont multipliées après le suicide de FX? Après 6 semaines à NY, le retour à Paris n’a-t-il pas été trop brutal?
GLVK: Il faut toujours des critiques et je pense que certaines sont constructives, il faut faire attention aux gens à leur sortie et aussi prendre garde à ne pas prendre des candidats trop fragiles !
Le retour à Paris a été très bizarre car vivre 24h/24 avec 10 personnes et puis se retrouver seul chez soi, ça change beaucoup de choses, mais j’ai tout de suite été entouré par mes amis et j’ai repris ma vie normale au bout de quelques jours !

Les Anges en un mot selon Guillaume.

Retrouvez Les Anges de la Télé-Réalité 3: I Love New-York
du lundi au vendredi sur NRJ12 à 17H40.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s