Télé: 5 raisons pour lesquelles The Walking Dead c’est mieux sur papier qu’à la télé…


Je suis tombé sur la série il y a quelques mois, je savais vaguement que le programme était tiré de comics mais sans plus. Après une conversation autour d’un verre de rosé (ou douze) avec un copain d’enfance il essaya de me convaincre de me lancer dans la version papier. Sur le coup, je n’étais pas vraiment convaincu et puis après une énième journée à trainer à la Fnac, où la plupart des gens pensent que je suis vendeur, j’ai cédé et me suis plongé dans le premier recueil. Depuis, j’ai rattrapé la sortie numéro par numéro aux Etats-Unis et suis obligé d’attendre un mois entre chaque… Tout ça pour dire que la BD est meilleure que son adaptation TV et ce, pour 5 raisons :
.
.
1/ La première saison ne se compose que de 6 petits épisodes. Et ça avance pas des masses. Voir pas du tout. 89 numéros sont déjà sortis en format BD et ici, les choses avancent beaucoup plus vite. La mythologie se développe,  les gens meurent, de nouveaux personnages font leur apparition… Et surtout, si on crève d’impatience de découvrir la suite, on a plus qu’à passer au tome suivant (oui je sais à un moment ça s’arrête mais quand même, il y a de la marge). En plus, d’après ce que j’ai pu lire, les scénaristes n’ont pas l’air de vouloir accélérer la cadence, puisque l’un des personnages phares de la BD, Michonne, ne fera son apparition que dans la Saison 3 (alors qu’elle débarque dans le comic 19).
.
.
2/ Les deux personnages principaux sont incarnés par des acteurs assez connus, qui ont tournés dans beaucoup de projets avec lesquels je suis très familier. Et de mon côté, ça bloque un peu. Je sais, je sais, on ne doit pas enfermer un comédien dans un rôle. Mais ne me dites pas que vous ne voyez pas Buffy dans Ringer à chaque fois que Sarah Michel Gellar apparaît à l’écran ? Et bien ici, c’est la même. Le personnage de Rick, incarné par Andrew Lincoln, ne devrait pas me faire penser au comptable anglais de Michèle Laroque de « Comme t’y es belle » ou au fiancé coincé de Vanessa Paradis dans « L’Arnacoeur ». De même pour Lori, jouée par Sarah Wayne, lorsque je la vois courir pour échapper aux zombies, j’attends les frères Scofield derrière. Awkward. Tout ceci est quand même hyper déconcentrant et surtout, prendre des acteurs débutants aurait permis de révéler de nouveaux talents.
.
.
3/ The Walking Dead est une série de BD qui n’a pas vraiment de limite, meurtre d’enfant, coupage de main, clouage de pénis, zéro tabou. Mais du côté de la série, tout ceci est un petit peu plus délicat… Les américains sont censés être conservateurs (même si l’on peut voir qu’en France notre CSA l’est beaucoup plus que le leur !) et bien que tout soit acceptable dans le domaine de télé-réalité, la fiction semble échapper à cette règle. Ainsi dans la BD, le fils de Rick et Lori, Carl, porte un pistolet pour sa sécurité et finit par tuer deux personnes. Aux Etats-Unis, les armes font débat depuis de nombreuses années, surtout après les bavures en Virginie et autres massacres. La série n’a pour l’instant pas choisi d’aborder ce sujet, préférant mettre en lumière des thèmes comme le racisme ou les violences conjugales (je ne minimalise pas ces problèmes mais la série traite ça assez mal, de manière très stéréotypée). A voir pour les saisons à venir si la production intégrera les moments chocs qui ont fait le succès de la version BD.
.
.
4/ Le budget ! Et oui, avec un format papier, on peut tout se permettre, des décors immenses, des hordes de milliers de zombies, des scènes de batailles format « Seigneur des Anneaux » mais à la télé, la production met souvent le  holà. Et celle de Walking Dead l’a fait dés le début de la production de sa deuxième saison. Le budget a été revu à la baisse, demandant à ce qu’il y ait 4 jours de tournage en intérieur pour 4 jours en extérieur. La chaine AMC a également proposé aux scénaristes afin d’économiser quelques pièces de ne plus montrer les zombies mais qu’on les entende seulement. Bref, ces coupes se font déjà ressentir en cette moitié de Saison 2 qui est bien loin d’être palpitante, un quart du premier épisode se passant tout de même sous une voiture (et oui, pas cher !).
.
.
5/ Parce que je le dis.


One Comment on “Télé: 5 raisons pour lesquelles The Walking Dead c’est mieux sur papier qu’à la télé…”

  1. si tu le dis c’est que t’as raison!😀


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s