Télé: Hollywood Girls c’est le mal

Bon… Vous savez que je suis un peu un aventurier de l’extrême j’ai regardé pour vous la première semaine de Hollywood Girls. 7 épisodes de 20 minutes très fortement inspiré de l’émission The Hills.

Je m’attendais à ce qu’il pousse le vice jusqu’à reprendre la chanson « Unwritten » mais non, on a droit à un remix de « Girls Just Wanna Have Fun » avec une image finale à la 90210.
Bon concrètement Hollywood Girls: c’est quoi? C’est tout d’abord une nouvelle façon de faire la télé en France, étant le premier programme de scripted-reality. En gros, il n’y a pas de dialogues écrits à l’avance mais seulement une ligne directive globale du genre « Tu viens dans ce café à 15h, tu parleras de ça avec X, ton téléphone sonnera et tu devras partir ». Le reste, ce n’est que de l’impro! Et bien sûr pour interpréter ça qui de mieux que d’anciens candidats de télé-réalité n’étant absolument pas acteurs?


Vous reconnaitrez probablement Kamel de Loft Story 2 et Les Anges de la Télé-Réalité 3, Ayem de Secret Story 5, Caroline de Secret Story 2 et Les Anges de la Télé-Réalité 2, enfin Kevin, l’homme au tatouage signifiant « fromage » du flop Dilemme diffusé sur W9.
Les autres, vous ne les connaissez pas, la première blonde est seulement bonne sur la photo grâce à Photoshop, le reste du temps, elle a un look beaucoup plus « girl-next-door ». Il y a également Nicolas, sosie de Ronnie dans Jersey Shore, je pense qu’il devait normalement apparaitre dans Confessions Intimes dans un reportage filmé dans le nord avec pour titre « Ma Copine est ultra-jalouse » ou « Je ne vis que pour les camions ». Vous cernez le personnage. Tout à droite, la mignonne, c’est Sandra, la « mean-girl » de l’émission, sosie de Blair dans Gossip Girl mais également de la méchante dans le clip de Jena Lee « Du Style » (en fait c’est pas elle, j’ai vérifié). Elle joue le rôle d’une actrice très connue à Los Angeles mais… Elle est dotée d’un accent du sud. Crédible.


Copie carbone de The Hills, le programme reprend tous les codes de l’émission culte. Chaque scène commence sur 3-4 plans de la ville de Los Angeles, avec une musique ultra pop, servant de transition et permettant de nombreuses ellipses. L’épisode commence sur un titre avec une vue des collines d’Hollywood et se termine sur un plan large des buldings de L.A. de nuit, exactement comme dans le show de MTV. Ils vont même jusqu’à reprendre la police du programme original (Helvetica Ultra Light si ça intéresse🙂. On peut quand même vite remarquer face à certaines maladresses de montage (Exemple: dans l’épisode 7, Caroline trouve un job, la scène d’après elle dit à Ayem qu’elle veut avorter car elle n’a pas de travail, #WhatTheWhat?), que le programme est bien français. Surtout lorsque l’on voit les couleurs à l’écran, les américains jouant avec des filtres qui donne un grain très « série » à l’image, ce qui n’est pas fait dans cette émission. L’amalgame peut vite être fait, mais je ne suis pas d’accord, Hollywood Girls n’est pas une adaptation française de The Hills. Hollywood Girls c’est le mal.

NRJ12 laisse planer le doute sur la nature de leur produit. Fiction? Télé-réalité? Les réactions sur Twitter le jour de la diffusion du premier épisode traduise clairement l’ambiguïté du marketage du concept. Ciblant majoritairement les jeunes filles, probablement les 12-18ans, on leur sert l’idée que OUI, c’est possible de débarquer à L.A. lorsque l’on a la 20aine, alors qu’on a planté ses études pour passer dans un programme de télé-réalité. Heureusement, on a le droit à des storylines du genre « Han j’ai pas d’argent quoi » mais rassurez-vous, ce n’est pas un problème. On peut quand même vivre dans un appartement grand standing avec piscine et sortir dans des clubs comme « Playhouse ». Bah oui, parce qu’on est beau, donc c’est facile d’avoir de l’argent. Car si on ne l’est pas, on sert des cafés comme Kamel. D’ailleurs parlons de Kamel, après le Loft il fut rapidement oublié, conducteur de bus, il fut médiatiquement ressuscité par NRJ12, histoire de respecter les quotas d’ethnies et de corpulences diverses. Bref, Kamel est censé être l’élément « comique » de l’émission. Je mets des guillemets hein, parce qu’à chacune de ses apparitions, on a le droit à la musique de « Ugly Betty » genre, hey ça va être rigolo là. Ben non, ça l’est pas. C’est lourd et il ne faut pas faire croire à ce Monsieur qu’il a de l’avenir.
Tout ça pour dire que le programme de The Hills était quand même centrée sur la vie professionnelle des héroïnes, sur leur stage et leurs galères de boulot. C’était effectivement un groupe de jeunes filles privilégiées, qui n’avait donc pas de problème d’argent, mais qui travaillait pour leur avenir, à travers un stage et après des études. Tout le contraire de Ayem qui veut devenir actrice et qui en attendant d’être découverte par un producteur malgré un manque de talent évident, va se prendre un boulot de serveuse.
Quand je dis que « Hollywood Girls » c’est le mal, on s’entend hein. Je trouve que cela ne transmet pas de bonnes valeurs, mais on a déjà bouffé ce genre de programmes et on s’en est sorti. Les plus vieux sont de la génération « Salut les musclés », « Le miel et les abeilles », « Hélène et les garçons », moi j’ai plus connu « Les Vacances de l’amour » ou « Sous le soleil ». Et aujourd’hui les jeunes n’ont plus vraiment ce genre d’émission ultra dramatique pour les faire rêver. Oui, parce bon « Plus belle la vie » et l’ambiance de Marseille c’est pas non plus méga bandant. Alors voilà, on prend des têtes connues des midinettes, on les balance dans un cadre qui leur humidifier leur string Hello-Kitty et on propose des scénarios reprenant le meilleur des shows du type CW. On a donc un mariage annulé à la Gossip Girl, un demi-frère caché à la 90210, un réseau de prostitution à la Melrose Place… Bref, une recette qui a fait ses preuves jusque là. Et ça fonctionne plutôt bien ici!
Si tout comme moi vous avez déjà été pris dans un épisode, on se prend assez vite dans l’intrigue. On en vient à se demander, atterré, comment est ce que ce genre de chose peut être produite? Pourquoi est ce que les gens regardent ça? Est ce que j’ai vraiment envie de continuer à vivre dans un monde où ce genre de programme fonctionne? Et bien oui, c’est extrêmement mal joué (même si Caroline a l’air plutôt naturel), tout le monde parle français alors que c’est Los Angeles et les scénarios sont probablement écrits par des enfants n’ayant que 12 chromosomes, mais rappelez-vous: vous n’êtes pas la cible.

Parlons de deux-trois choses qui m’ont bien fait marrer cette semaine:

C’est quand même la voix française de Julia Roberts qui fait la voix-off dans l’intro. Je tenais à le préciser parce que je trouve ça un peu triste pour elle. C’est tout. Chez « La Grosse Équipe », on vote vert, alors lorsqu’on a trouvé une figurante qui accepte de participer à un projet français bancal, on la recycle ! Dans le premier épisode, Kamel et Kévin sont sur la plage lorsqu’une jeune blonde attire leur attention.


Celle-ci ne veut pas sortir avec Kamel le trouvant trop gras et préférerait chevaucher Kévin. Un épisode plus tard, toujours à la plage, Ayem et Sandra bronzent et sont importunées par deux passantes, volant prendre la starlette en photo.


Mais oh ! Que vois-je ? Et bien oui. Il s’agit de la même personne. Je pense d’ailleurs qu’on risque de la recroiser au détour d’une scène dans les épisodes à venir…
Encore une fois, pas vraiment de dineros pour « La Grosse Équipe » ils recyclent ainsi les magazines lus pendant le trajet Paris-L.A.


Et bien ! Car c’est bien connu « Closer » c’est quand même LE magazine people californien. Continuons à parler presse, alors que nos deux « Hollywood Girls » se prélassent à la piscine dans le premier épisode, on peut voir Caroline lire un numéro de People datant du 23 Janvier 2012.


Deux épisodes plus tard, Sandra, la vilaine, rentre à l’appartement toute excitée, une photo d’elle étant parue dans un magazine…


Et oui ! C’est bien le même magazine que celui du premier épisode. C’est toujours 2$ de gagné pour la Grosse Équipe .
Toujours pour parler argent, il est clair que pour la production 1$ est un $… La plupart des personnages étant censé être « hypes & branchés » se trimbalent avec… des iPhones 3.


Je sais qu’on a pas tous les mêmes moyens bla-bla-bla… Mais sérieusement, en étant à L.A. pseudo comédien, avoir un Smartphone datant de plus de 3ans c’est quand même VRAIMENT une déclaration tacite que l’on est « poor ».
Pour parler encore et toujours argent, ce qui cheap-tise vraiment l’émission : c’est la déco. Parce que oui, c’est filmé à L.A., oui les filles sont minces, les garçons musclés (pas tous, hum, hum) MAIS, lorsque l’on voit la décoration de leur intérieur dans un appartement du calibre de celui de la grande-blonde-toute-mince-qui-fait-de-la-com’ (j’ai oublié son nom), c’est juste PAS POSSIBLE. Et pour cause.


Premier tableau, tout droit sorti de chez Ikea. Vous pouvez vous le procurer pour la modique somme de 9€99 et ainsi acheter « une part du rêve américain made in NRJ12 ».


Autre tableau, une belle caisse américaine. Encore une fois sortie tout droit de l’enseigne suédoise jaune et bleue. Vous avez probablement du la croiser 325 en vous rendant dans des appartements lors d’apéro.


Et pour finir cette plaque probablement trouvée chez Cadoon’s, magnifiquement collée sur le mur genre « de côté ». Je suis plus au moins sûr que c’est un recyclage du décor des Anges de la Télé-Réalité 1. Je n’ai pas pu trouvé de capture d’écran (parce que j’ai eu la flemme), mais dans le confessionnel, il y avait des trucs de ce genre derrière.

AH AUSSI! Un truc qui m’a vraiment fait halluciner:


Ayem est en petite tenue dans chaque épisode. En maillot de bain ou en culotte, on donne la couleur dés le générique avec un beau zoom sur ses seins (refaits depuis Secret d’ailleurs, ils n’étaient pas aussi gros avant, si?). On est bien loin de son discours dans la maison des secrets « Je n’embrasse pas un garçon à la télé, c’est de la pudeur par rapport à ma famille. » Tous ensemble! Donnez moi un H, donnez moi un Y, donnez moi un P, donnez moi un O, donnez moi un C, donnez moi un R, donnez moi un I, donnez moi un T, donnez moi un E! Donnez moi un HYPOCRITE!

Bon et ça, on en parle pas, hein.

Et c’est tout pour cette semaine !  Si vous voulez rire, rendez-vous sur Twitter tous les jours à l’heure de la diffusion, cliquez sur le hash-tag « Hollywood Girls » et régalez-vous de ces Cynthia, ayant raté le coche pour être mini-miss, qui  twittent  inlassablement « Ay3m j3 t’<3 tr0w. Mwa ossi 1 jour j’irai$ à L.4. ».
Voilà, voilà, je vais maintenant aller me pendre pour vous avoir rendu plus bête à travers ces lignes et pour avoir étaler au monde entier la bassesse de l’estime que j’ai de moi même pour regarder ce genre d’émission. Bonne journée.


5 commentaires on “Télé: Hollywood Girls c’est le mal”

  1. teli dit :

    Ahah! J’attendais tes impressions avec impatience!!!!!! J’ajouterai ces quelques remarques chopées lorsque j’ai essayé de regarder sur le replay (mais mon ordi aimait tellement pas que ça plantait à chaque fois au bout de 10min!)
    -le cameraman tremble! (Ou se branle dvt les gurls, c’est possible…)
    -la résidence où elles sont est la quasi la même que celle où vivait Stephanie lors de la last season de The Hills.
    -aaaaah le closer! Quand je l’ai vu g failli m’étouffer!
    Jviens enfin de la regarder cette last seasooin de The Hills d’ailleurs #WhatTheWhat le final goodbye en plateau non mais lol! Au moins Lauren est partie avec la grande classe! M’enfin…

  2. Pierre dit :

    C’est dommage n’empêche de dénaturer The Hills comme ça… Dans toutes les interviews, je lis  »Oui c’est une version française de Hills… » mais WTF ? Il n’y a aucune comparaison entre l’émission de MTV qui même si elle est scénarisée un minimum paraît crédible comparé à cette nullité sans nom. Parfois je me demande dans quel monde on vit !

  3. Victoria dit :

    Génial l’article, je viens a peine de le voir mais en 5 min, grâce a toi, j’ai pu très bien cerné cette emission !
    Le concept ne me plait pas trop a vrai dire, au moins dans THE HILLS le « script-concepte » a été caché pendant plusieurs saison !
    Dans Hollywood Girls, peu de choses étaient naturelles !
    Merci encore pour cette article ^^

  4. Dany dit :

    Ta trop raison

  5. anne laure dit :

    qund caroline dit quel a eu un travail et apres elle dit quel veut vorter c est parce que elle a eu des vommisement donc elle c est fait viré


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s