Télé: Hollywood Girls c’est le mal

Bon… Vous savez que je suis un peu un aventurier de l’extrême j’ai regardé pour vous la première semaine de Hollywood Girls. 7 épisodes de 20 minutes très fortement inspiré de l’émission The Hills.

Lire la suite »


Interview: Guillaume Lemaire Van Kann des Anges 3


Pour cette 3ème édition des « Anges de la Télé-Réalité »  la société de production de l’émission, La Grosse Equipe, a décidé d’innover. Un plus grand nombre de candidats, varier la provenance des émissions dont ils sortaient, des objectifs hétéroclites et surtout… Un personnage anonyme ajouté au casting ! Guillaume Lemaire Van Kann, organisateur de soirées et désormais Ange de NRJ12 a gentillement accepté de répondre à mes questions et à celles que vous m’avez soufflées sur Twitter.

DoublesStandards: Tout d’abord parle nous de toi, tu as fait des études de droit et a pratiqué pendant quelques temps le métier d’avocat, peux-tu nous en dire plus sur cette période? Pourquoi as-tu choisi de tout arrêter?
Guillaume Lemaire Van Kann: J’ai eu la chance de faire un Master 2 de droit dans une grande fac parisienne et je n’ai pas pu refuser cette opportunité même si depuis longtemps je rêvais d’art… C’est pourquoi ma spécialisation juridique s’est faite dans la propriété intellectuelle !
Après avoir eu mon diplôme d’avocat à 24 ans, j’ai mis 3 mois à trouver du travail et pour combler ce temps, j’ai créé ma soirée !
Celle-ci a bien marché et à la fin de mon premier emploi j’ai décidé de ne me consacrer qu’à ça car je trouvais que le milieu des avocats ne laissait pas sa chance aux jeunes talents. Déçu par l’accueil des seniors, j’ai décidé de tout plaquer et de me consacrer à mes soirées et à la mode.

DS: Etais-tu tenté par d’autres programmes de télé-réalité? As-tu passé d’autres castings que celui des Anges?
GLVK: J’ai été approché pour faire Secret Story mais je ne trouvais pas ce format suffisamment intéressant, ce qui me plaisait dans les Anges c’était l’enjeu professionnel, pouvoir montrer ce dont j’étais capable et puis NY aussi ! J’ai passé plusieurs castings en tant que chroniqueur ou même animateur mais à chaque fois mon jeune âge posait problème, j’ai donc saisi l’opportunité de faire les anges.

La fameuse soirée de l'Ange Anonyme, organisée à Paris, Tel Aviv et désormais New-York.

DS: Pourquoi penses-tu avoir été choisi?
GLVK: Je ne sais pas vraiment… C’est toujours difficile de répondre à ce genre de question mais je pense que mon enjeu professionnel les a séduit, j’avais déjà organisé ma soirée à Tel Aviv, mon concept était donc viable à New York !
J’ai aussi cru comprendre que je serai l’anti-Vendetta de la saison, que mon calme et mon intelligence seraient capables de le faire taire… Et je l’ai fait taire à de nombreuses reprises !

DS: Comment c’est passé cette expérience en règle générale? Les candidats ont-ils été agréables avec toi bien que tu sois inconnu? On a vu comment certains traitaient les Wanna Viiip dans l’émission de TF1…
GLVK: Dés le début, les autres candidats ont été très sympathiques avec moi, même si c’est vrai que ce n’était pas facile de s’imposer dans cet environnement de gens connus pour la plupart… Mais j’ai montré que dans mon métier à Paris j’étais connu et j’ai dès lors été respecté par les autres.

DS: Es-tu encore en contact avec des habitants de la villa?
GLVK: Evidemment ! J’ai rencontré une personne incroyable à NY, elle s’appelle Myriam Abel et en 6 semaines elle a marqué ma vie à jamais ! Beaucoup dirons que c’est too much comme genre de phrase mais avec Myriam on s’est très bien entendus car nous étions très naturels, heureux, tristes, tendres et parfois durs, c’est ce qui nous a rapprochés ! Je peux dire qu’après suivent Benjamin et Kevin avec qui j’ai eu de très bons moments et que je revois toujours ! J’ai eu aussi beaucoup de plaisir à découvrir Emilie, Mathieu et Kamel dont je suis encore proche et qui ont été de véritables bonnes surprises pour moi dans l’aventure !

DS: Selon toi, qui était là pour faire du buzz et qui était là pour vraiment travailler?
GLVK: Je pense que seul Michael était là pour faire du « buzz », tous les autres ont été très sérieux dans leur rendez-vous après les premières mises au point de Fabrice ! La majorité des candidats ont réalisé des choses incroyables à NY !!

DS: Ton pire moment/meilleur moment dans l’aventure?
GLVK: Je ne peux pas vraiment en parler pour le moment car ceux ci n’ont pas été diffusés… Mon pire moment a été un réel manque de respect envers Benjamin et mon meilleur, beaucoup de reconnaissance de la part de tous les autres anges !!

DS: J’imagine que tu ne peux pas trop en parler, mais quelles opportunités apportées par le programme ont réellement fonctionné pour toi aujourd’hui?
GLVK: Seulement 15 jours de programme pour le moment donc rien de vraiment incroyable à Paris mais je peux dire sans problème que je retourne à NY au mois de juin organiser une nouvelle soirée !

DS: Quels sont tes projets? Single, ligne de vêtements, livre, est ce que ce genre de chose t’intéresse?
GLVK: Oh je n’attends que des bonnes surprises des Anges, je n’ai pas fait l’émission pour quelque chose en particulier ! Je pense que la vie est faite de plein de surprises et surtout la mienne en tant qu’ex avocat reconverti dans l organisation de soirées (rire) Mais je peux avouer que j’ai toujours aimé la télé donc la présentation d’une émission ne me déplairait pas. Pour le single, c’est niet tout de suite car je n’ai pas la voix pour, quant à la ligne de vêtements, je travaille dans la mode depuis quelques années et c’est quelque chose qui pourrait me plaire… Une fois de plus, on verra ce qui se présente, je suis déjà heureux d’avoir pu organiser ma soirée à NY.

Tournage des Anges à New York - Septembre 2011

DS: Peux-tu nous expliquer comment se déroule le tournage? On sait que vous ne filmez pas 24h/24 mais combien d’heures par jour, de jours par semaine…
GLVK: Beaucoup beaucoup beaucoup d’heures de tournage !!! Je ne sais pas combien exactement mais ce que je peux te dire c’est que ma première semaine à Paris je l’ai plus passée dans mon lit qu’avec mes amis…

DS: La question que tout le monde te pose (et pour des raisons légales tu ne peux probablement rien dire) mais qu’elle est le pourcentage de mise en scène dans Les Anges 3? Les clashs sont-ils encouragés? Au début d’une journée est ce qu’on vous dirige « Tu vas aller au resto avec X et Y » ?
GLVK: Il n’y a aucune direction, disons quelques encouragement dans Les Anges, mais c’est vraiment notre vie de tous les jours, sauf que l’on ne sait pas exactement ce qu’il va nous arriver au quotidien ! En même temps qui n’a jamais rêvé d’entendre tous les jours, vous sortez et ça va être génial, car 90% du temps ce qu’on faisait était vraiment génial ! La plupart du temps on choisit avec qui partir en rendez-vous, mais rien ne nous est jamais imposer. De temps en temps, c’est juste que la personne avec qui tu voulais partir n’était pas dispo donc on te propose quelqu’un d’autre. Vivre de surprises en surprises, c’est juste génial même si un peu épuisant au bout de 6 semaines je dois avouer !!

DS: Lorsque vous allez au resto/faire du shopping, est ce la production qui paye ou est ce votre propre argent?
GLVK: Tous les restos sont pris en charge par la prod, nous étions plutôt bien entretenus, à part certains qui se prennent pour des stars et qui se sont plains. La majorité était plutôt content du sort que l’on nous réservait !!!

DS: Aussi, dans les deux premières saisons des Anges, on les voyait rarement faire la fête et sortir, est ce que c’est parce que vous n’avez pas le droit ou alors que ces moments là ne sont pas filmés (j’imagine que pour gérer un tournage en boite ça doit être galère entre les gens et le manque de lumière…). Est ce que l’alcool était interdit pendant les tournages?
GLVK: Ohhh on est sortis plusieurs fois et il y a eu des moments très hots en boîte avec certains candidats, le problème ce sont les autorisations de tournage mais tu verras que de temps en temps, un iPhone peut suffire pour vous faire partager nos incroyables soirées. Mais chut…  Quant à l’alcool, nous pouvions en consommer mais avec modération évidemment !

DS: Te reconnait-on dans la rue? Le feed-back est assez positif d’après ce que je peux lire sur ton facebook et ton twitter!
GLVK: Oui on me reconnait, on m’appelle « l’ange anonyme » ou encore « celui qui a le bac » !!
Le feed-back est positif car je pense que mon naturel a payé, maintenant ce n’est encore que le début de l’émission. Les gens commencent à me découvrir, j’espère qu’ils m’apprécieront toujours autant après mes quelques pétages de watt…

DS: Pour terminer, que penses-tu des critiques envers la téléréalité qui se sont multipliées après le suicide de FX? Après 6 semaines à NY, le retour à Paris n’a-t-il pas été trop brutal?
GLVK: Il faut toujours des critiques et je pense que certaines sont constructives, il faut faire attention aux gens à leur sortie et aussi prendre garde à ne pas prendre des candidats trop fragiles !
Le retour à Paris a été très bizarre car vivre 24h/24 avec 10 personnes et puis se retrouver seul chez soi, ça change beaucoup de choses, mais j’ai tout de suite été entouré par mes amis et j’ai repris ma vie normale au bout de quelques jours !

Les Anges en un mot selon Guillaume.

Retrouvez Les Anges de la Télé-Réalité 3: I Love New-York
du lundi au vendredi sur NRJ12 à 17H40.


Télé: Tellement Vrai?

On remarque bien les petits étoiles à la « Born This Way » genre ça brille, c’est stylé.

Si comme moi, vous avez de la poudre de corne de licorne dans les yeux lorsque vous regardez « Tellement Vrai » sur NRJ12, vous allez être déçu. Très déçu. Jeudi 14 Juillet à 20h35 était diffusé le reportage « Ces couples vraiment pas comme les autres », qui posait la question « Y a-t-il encore un modèle «traditionnel» de famille et de couple ? ». Les caméras de « Tellement Vrai » avaient alors suivi Nathali, 41 ans, divorcée, vivant une relation non exclusive avec Ethan, 21 ans, une autre Nathalie qui vout un amour fou à son chien,  Anouk qui a rencontré l’amour, contrairement à sa jumelle Jenny et enfin Sarah qui a décidé de s’installer avec Joan, croisé sur Internet. Un épisode passionant comme  d’habitude, entre une cougar maman qui choppe des minets en boîte devant le père de son petit garçon, une mémé fêtant l’anniversaire de son chien, forçant toutes ses copines à faire un cadeau caniche, des jumelles à la limite de l’inceste tellement leur relation est malsaine et enfin Sarah qui aime le maquilla-che, être belle et son mec. Du lourd.
Ma télé éteinte, mes larmes séchées, je tombe sur le twitter de la sœur de Sarah, où elle vocifère contre le pseudo réalisme de l’émission. Je  propose d’abord de poser quelques questions à son aînée, chose qu’elle accepte et programme pour le lendemain. La nuit passe, puis plus aucune nouvelle. La p’tite a probablement du se faire engueuler pour avoir divulguer toutes les ficelles de l’émission sur son micro-blogging. Mais voilà. Je sais faire des captures d’écrans, so-sorry.


Tout d’abord, pour les 3 d’entre vous qui ont regardés Dilemme, vous aurez reconnu Sarah, une des toutes premières candidates à avoir quitter le loft de W9. Juste avant son entrée dans le cube, en Avril 2010, elle avait décidé de participer à l’enregistrement de ce « documentaire ». Ainsi, si vous êtes doués en maths, vous comprendrez que le reportage diffusé il y a quelques semaines date en fait d’un an ! D’après les dires de la sista’ sur ses tweets, la production serait énormément intervenue durant le tournage, demandant au couple de mentir, d’en rajouter le plus possible, afin de formater le reportage à leur guise. Ainsi, sous les ordres des caméramans, Sarah dut se rend chez le coiffeur et l’esthéticienne, tandis que Joan était envoyé faire des UVs et acheter de la lingerie pour sa belle. La voix-off en fait des tonnes prétendant que c’est un rituel régulier chez eux, afin de renforcer l’image superficielle des deux candidats (pour info Joan n’avait jusque là jamais mis les pieds dans un salon de bronzage).
Durant l’une des scènes, la jeune femme explique qu’elle désire rester vierge jusqu’au mariage, chose imposée par la production, puisqu’elle ne souhaite en fait que se « préserver » pour « le bon » lors de sa première fois (chacun ses valeurs, hein). La voix-off prétend également que les deux jeunes se sont rencontrés sur un site « réservé aux gens beaux », ce qui n’est pas le cas puisqu’ils ont fait connaissance grâce au réseau social Facebook. Pour appuyer cette histoire, une scène est ensuite montée de toute pièce, montrant Sarah sur un site plus ou moins flouté, validant selon ses goûts les candidatures de futurs membres.
Aussi, l’une des choses les plus mises en avant qui fait de ces deux jeunes « un couple vraiment pas comme les autres » c’est que Sarah et Joan sont en couples mais ne se sont jamais rencontrés. Chose qui a aussi été inventé par l’équipe de tournage, qui les forcera même à tourner une scène de première rencontre sur le quai d’une gare ! Leur relation datait en fait depuis plusieurs mois et ils s’étaient déjà vus à de nombreuses reprises, la prod’ a mis cela en scène car elle souhaitait probablement capturer une histoire plus atypique.
Pour finir, une demande assez étrange de la part de la production, vers le milieu du reportage, on peut voir la jeune femme se maquiller dans sa salle de bain, un sous-titre expliquant qu’il s’agit du matin. Une chance pour eux qu’il n’y ait pas de fenêtre dans cette pièce, puisque la réalisation de cette scène s’est en fait déroulée le soir, le caméraman ayant demandé à Sarah de se démaquiller, pour finalement simuler le réveil en se remettant 7 couches de fond de teint tout en parlant de son « histoire d’amour » à côté de ses chiottes…

Je sais… Je sais… C’est dur à avaler. D’un seul coup, pouf réminiscence genre madeleine de Proust, vous vous revoyez à 7ans, 6 dents en moins, dans le salon familial, papa/maman vous expliquant que le père Noël n’existe pas, et qu’en vrai, t’es qu’un DÉBILE PROFOND pour avoir cru à un truc aussi gros. Ben là c’est pareil, sauf qu’à la place d’un sympathique bonhomme enrobé vêtu de rouge, la fiction ici, c’est Jaqueline qui fait passer Claude François avant sa famille ou Kévin qui vendrait bien sa fille de 6ans pour des jantes chromées. Dans les deux cas, ça fait toujours aussi mal…

Notez tout de même le sublime « AU coiffeur », ça indique le niveau.

Télé: Récap Les Anges de la Télé Réalité 2×01

C’est partiiiiii pour une nouvelle Saison des Anges de la Télé Réalité ! C’est parti pour 20 « Ils vont vous raconter leur histoire », des récapitulatifs des évènements précédent plus long que l’épisode lui-même, de l’émotion, des cris, des larmes. Et beaucoup de soupirs, de haussements de sourcils et de rires moqueurs. Certains d’entre vous doivent ce dire: « Pourquoi? ». Pourquoi t’imposes-tu cela? Toi qui fait des études? Toi qui est capable de distinguer le bien du mal? Et moi même… Je n’ai pas de réponse. Tel un herpès génital, la télé-réalité revient toujours et encore dans mon système.
Je ne peux m’empêcher de rire quand je vois Loanna. Je m’excuse d’avance « Miette ». Ne me fais pas de procès s’il te plaît. Aussi, j’ai quand même vachement rigolé quand j’ai vu que Pamela Anderson était carrément dans le générique. Il faut bien capitaliser ça NRJ12, c’est bien. En même temps, c’est pas non plus un guest  de malade hein, je pense qu’avec elle la passe doit être à 30$ sur Rodéo Drive. Autre question primordiale ? Qui gère la post-prod pour les Anges ? Sérieux. A croire que le mec qui s’occupe de la musique a pris le top 10 des ventes iTunes et a casé ça quand il pouvait !  Du genre le casting arrive à Miami boom on passe « Born This Way ». Hum… Pourquoi ?
L’épisode commence avec la belle Julie, qui comme toutes les filles qui sortent de Secret Story, dés son élimination s’est fait poser de nouveaux tatas. A croire que c’est une case obligatoire sur le Monoply édition Endemol. Portrait de Juliiiie à Lyon sur les quais, big up sista’ représente. Pour infos, si un jour vous voulez la croiser, elle est régulièrement au André Rue de la République. A un moment, je pensais  qu’elle était limite vendeuse dans la boutique, mais non elle est juste fétichiste des chaussures. Pour info, elle est fan de la collection Cathy Guetta (la teh).
Premier moment gênant de l’épisode. Je ne connais pas l’individu qui arrive. Sofiane, qui a apparemment fait la Starac’. Interesting. Il décide de rejoindre l’aventure des Anges car il a terminé son album et cherche un producteur pour s’occuper de la musique. Citation des paroles du futur chef d’œuvre « J’ai perdu le contrôle la toute première fois, quand j’ai posé les yeux sur toi ». No. Joke. Red One n’arrivera pas à sauver ce Titanic en puissance. Arrive ensuite l’idole de ma jeunesse MOUNIA ! Elle m’avait manqué. Surtout le trou au niveau de ses dents. Le jour où le jury de Popstar a décidé de le combler est encré dans ma mémoire à tout jamais. Vu sa voix, depuis l’arrêt des Quadricolores elle doit s’enfiler environ 6 paquets de gauloise sans filtre et une bouteille de Jack Daniel’s par jour. Pour moi, elle restera toujours la fille qui hurlait « J’VEUX PAS CHANTER CETTE MERRRDE LÀÀÀÀ ! ».
Deuxième moment gênant, un wesh-wesh étrange arrive. Son nom est apparemment Marvin qui ose dire à ces grandes stars de télé-réalité « J’vous connais pô ». Nous non plus mon cher, nous non plus. Après un bref googlage, je me rends compte qu’il sort tout fraichement d’une émission de… NRJ12, joli autopromo les gars. Sérieusement, bravo.
Toujours à l’aéroport c’est au tour de Brandon de faire son entrée. D’après son look et son attitude, je pense qu’il est tombé dans un trip mystique. Du genre violent. Son portrait révélera plus tard que j’avais raison et c’est pas joli, joli. Il s’intégrera parfaitement en tant que figurant cheyen dans un épisode de Walker Texas Ranger.
MEILLEURE MOMENT DE L’EPISODE ! Queen Loana vient reprendre son trône en roulant. Oui, parce que bon, 10ans, 15 kilos de coke et 20 kilos, ben ça laisse des marques hein. Drapée dans un haut léopard sexy provenant probablement du rayon « Exotique » de chez Tati Mariage, l’ex lofteuse impose (uh uh) le respect.  Pour moi, si vous deviez ne retenir qu’une image de l’épisode cela serait la réaction de Mounia fasse à l’aînée de la télé réalité. Priceless. Après, tel un cadeau direct envoyé des cieux par bébé Jésus, nous avons droit à un portrait de l’imposante blonde. Elle essaye de nous faire croire que ces « mystérieux 20 kilos » viennent d’une maladie et non pas des repas quotidiens à KFC qu’elle a du s’enfiler pendant les 5 dernières années. Blame it on the illneeeesss. Je suis un peu mal à l’aise car elle a vraiment du mal à parler (je suis pas médecin, mais le gras fait pas ça normalement? Peut être que le coup de la maladie, c’était pas une joke). C’est un peu notre Lindsay Lohan française, alors qu’on pense qu’elle est déjà au fond du gouffre, elle arrive toujours à nous surprendre en faisant toujours pire. Personnellement, je suis particulièrement déçu de ne pas avoir vu son compagnon, sosie officiel d’Elvis.
Le casting s’apprête à bouger et ils s’ont récupéré par une limousine hummer. J’avoue que je n’arrive pas à comprendre la fascination planétaire pour ces joujous. Marvin lâche carrément « dans mes rêves je pensais pas voir ça ». Ta vie est triste petit homme. C’est un peu le bordel cet épisode, on nous balance le portrait de Daniela que maintenant. Elle ose quand même dire « Je veux prouver que je suis capable d’être plus que la maîtresse de Christiano Ronaldo ». Gurl, tu as essayé de te faire connaître à partir de ça. Il fallait réfléchir avant de postuler sur TF1.fr à moitié ivre morte en rentrant de boîte un Lundi soir.
Tout le monde découvre la maison, on pleure, on crie. Et là on peut. Car la maison tabasse. Surtout avec la vue SUBLIME de la piscine. On se repartit les chambres, et Loana voulait le plus gros lit (uh uh uh). Fin de l’épisode, il ne s’est pas passé grand chose, mais ce peu me convient amplement. La voix off me tend une énorme perche lors de la bande annonce lorsqu’elle ose dire « Loana a du mal à trouver sa place dans le groupe ». PARCE QU’ELLE EN PREND BEAUCOUP, HEIN ! Bon, sinon promis, pour le prochain récap, pas de blague sur son poids, il ne faut pas abuser des bonnes jokes.
Au passage, si la Grosse Équipe veut de moi en tant que stagiaire, ben ça serait super cool. Genre même pour essuyer le front gras de Loana, je veux bien.